';

FAQ

     Mettre une personne sous hypnose consiste à la mettre dans un état de conscience modifié (EMC), appelé « transe hypnotique ». Ainsi, la rêverie, la méditation, la concentration… sont autant d’EMC qui peuvent être provoqués par un hypnotiseur, ou même par nous-mêmes de manière tout à fait naturelle durant la journée ! (Emission France Culture).

     Bien que la pratique soit millénaire, le terme d’hypnose, n’a été inventé qu’au milieu du XVIII ème siècle et fait référence au nom grec d’Hypnos, dieu du sommeil et père de Morphée, le dieu des rêves. Cette étymologie montre bien la limite des connaissances scientifiques de l’époque sur le fonctionnement du cerveau concernant cet EMC, dont paradoxalement on reconnaissait les effets potentiellement bénéfiques pour la santé.

     Il a fallu attendre les méthodes modernes, notamment l’imagerie cérébrale (IRM), pour démontrer que l’hypnose correspond à un état d’activation particulier de réseaux neuronaux. Contrairement au sommeil, les études ont permis de mettre en lumière une activité accrue dans les zones impliquées dans la concentration et l’imagination (Lien Pourquoi Docteur ? sur une Etude menée par des chercheurs l’Université de Stanford).

     Grâce à ces données, il devient donc tout à fait légitime d’utiliser l’attention canalisée, non plus seulement pour détendre, mais également pour faciliter l’apprentissage. C’est dans ce double objectif de détente et d’apprentissage que notre équipe pluridisciplinaire (Qui sommes nous ?) a créé AOR System : grâce à nos méthodes et nos contenus exclusifs, nous mettons à votre service les dernières avancées en neurosciences concernant l’hypnose !

     Sans aucune hésitation, la réponse est oui ! Comme nous l’expliquons plus haut (Qu’est-ce que l’hypnose ?), l’hypnose est un état naturel dans lequel nous nous plongeons nous-même plusieurs fois chaque jour.

     Le rôle de l’hypnotiseur n’est donc pas de créer cet état, mais de le provoquer, d’une manière différente selon le but recherché. Ainsi, grâce à ses suggestions, l’hypnotiseur conduit le consultant dans un état plus ou moins profond de conscience modifié. Plutôt que de parler d’« hypnotisabilité », il faudrait plutôt parler de suggestibilité puisque l’hypnose repose d’abord et surtout sur la volonté de la personne d’accepter les suggestions, et seulement ensuite sur la technique de l’hypnopraticien. C’est pour cette raison que, chez AOR System, nous préférons employer le terme d’ hypnoguide, pour montrer qu’il n’intervient pas comme un maître auquel il faudrait obéir, mais comme un outil.

     Il est tout à fait vrai que pour certaines personnes il est moins facile que pour d’autres de « lâcher prise » pour suivre les suggestions de l’hypnoguide. Bien souvent, cela vient d’une certaine appréhension : parce que les gens sont inquiets (L’hypnopraticien peut-il prendre le contrôle de mon cerveau ?), ou parce qu’ils sont dans un cadre peu propice, ils éprouvent des difficultés à se laisser guider pour profiter pleinement de l’expérience agréable que représente une séance d’hypnose.

     Ainsi, on estime qu’en moyenne, sur 100 personnes, 10 à 20 sont très suggestibles, 70 à 80 sont moyennement suggestibles, et seulement 10 à 15 sont difficilement suggestibles. Pour ces dernières, il faudra simplement prendre un peu plus de temps pour les mener vers l’état de transe recherché que pour les personnes très suggestibles.

     Grâce à notre formation exigeante et nos méthodes très respectueuses, nous ne doutons pas que vous serez dans les meilleures conditions pour vous laisser guider, qu’il s’agisse de vous détendre ou de vous concentrer !

     Par ailleurs, dans le cadre d’AOR Scol., nous proposons à tout nouvel élève une première séance dédiée exclusivement à expliquer ce qu’est l’hypnose, répondre aux éventuelles questions, et faire une expérience de relaxation hypnotique. Grâce à cette première séance, nous sommes convaincus que vous serez rassuré et confiant quant à votre aptitude à être hypnotisé !

     Comme expliqué plus haut (Qu’est-ce que l’hypnose ?), la science a confirmé ce qui était empiriquement constaté : l’hypnose peut être employée pour accroître l’attention, la concentration, et donc l’intégration de contenus.

     A proprement parler, nous n’apprenons pas « sous hypnose ». En d’autres termes, nous ne proposons pas une formule miracle qui consisterait à faire s’asseoir une personne, la mettre en état second, et lui lire un texte (ou lui mettre une piste audio sur les oreilles comme certains hypnothérapeutes font) qu’elle connaîtrait par cœur en revenant en état de pleine conscience. Non, ce n’est (malheureusement ?) pas possible.

     Grâce à une méthode exclusive, AOR Scol. et AOR Langues utilisent l’hypnose pour placer l’apprenant dans un état de concentration avancée lui permettant de suivre et d’intégrer beaucoup plus facilement, et donc rapidement, des cours d’excellente qualité conçus par nos soins pour coller à cette méthode. Autrement dit, AOR Scol. et AOR Langues utilisent la concentration induite non pas comme une méthode magique, mais comme un outil efficace associé à des contenus de premier choix.

        Chez AOR System, nous associons les talents.
     Nos hypnopraticiens sont tous certifiés par notre entreprise au terme d’une formation exigeante alliant théorie et pratique. Bien sûr, cette formation est orientée selon l’activité concernée : un futur professeur d’AOR Langues ou d’AOR Scol. est formé dans une optique d’enseignement, tandis qu’un futur hypnopraticien d’AOR Détente se concentre sur les activités de détente et de création.
     Nos collaborateurs sont sélectionnés sur deux critères : leurs expériences antérieures doivent servir leur activité chez nous (par exemple l’excellence académique pour les professeurs d’AOR Scol.), et ils doivent partager notre exigence de rigueur, d’enthousiasme et d’humanisme pour offrir un service de qualité à tous nos clients.
     Ces deux éléments, sanctionnés par leur formation certifiante et leur adhésion à notre Charte de bonne conduite, sont des gages solides de sérieux et d’engagement.

     Concernant plus particulièrement AOR Scol., nous avons décidé de ne faire appel qu’à des étudiants dont les résultats dans la matière qu’ils ont chargé d’enseigner témoignent de leur excellence académique. Ainsi, nos cours sont donnés, selon la matière et le cursus, par des jeunes gens talentueux qui ont réussi les concours d’entrée dans les meilleures écoles (HEC, ESSEC, ESCP, Sciences Po…) ou achèvent leur cursus universitaire en préparant une thèse.
     En plus de sélectionner ces étudiants sur leur formation, nous accordons une importance capitale à l’envie qu’ils témoignent de véritablement accompagner les élèves d’une manière stimulante. Nous exigeons d’eux qu’ils connaissent les exigences propres aux examens ou concours concernés par les cours qu’ils donnent. Ainsi, nos professeurs partagent le désir de donner du sens aux contenus qu’ils enseignent, notamment en partageant leur expérience d’ancien préparationnaire sur la façon de les utiliser au mieux.
     Par rapport aux entreprises « classiques » de soutien scolaire, nous ne pouvons que souligner que nos professeurs sont véritablement sélectionnés sur leur excellence académique, et leur envie de mettre en œuvre notre méthode exclusive d’enseignement au service de cours construits pour la réussite aux examens et concours préparés par nos élèves.

     Non, cela n’est pas possible : sous hypnose, qui est un état de conscience modifié (Qu’est-ce que l’hypnose ?), une personne ne peut pas être contrainte à faire ou dire ce qu’elle ne veut pas.

     En hypnose de spectacle notamment, bien que cela soit impressionnant, il faut bien comprendre que les personnes sur scène ont envie de participer au show, ce qui, associé à une suggestibilité importante (Est-ce que je peux être hypnotisé ?), permet d’obtenir des effets impressionnants pour le spectateur.

     Dans le domaine de la santé, l’hypnose est de plus en plus utilisée en raison de son efficacité non intrusive (Article du Figaro, Article de Ouest France). L’Académie Nationale de Médecine a elle-même encouragé son utilisation comme thérapie complémentaire (Rapport du 5 mars 2013), et les programmes de formation se multiplient pour les personnels soignants (Article 66 Millions d’Impatients). Pour protéger les personnes en situation de soin, qui se trouvent de fait dans une situation de vulnérabilité, le législateur a pris soin de mettre en place un cadre légal de réglementation et de contrôle des pratiques.

     Chez AOR System, nous utilisons une hypnose douce, dans un cadre agréable, pour permettre aux personnes qui font appel à nos services d’atteindre leurs objectifs de détente et d’apprentissage. Pour éviter toute confusion, nous avons fait le choix de ne proposer aucun service thérapeutique, et ne sommes impliqués dans l’hypnose de spectacle qu’à travers une formation (AOR Détente) qui, précisément, propose une approche très respectueuse.

     Enfin, tous nos employés, hypnoguides et enseignants-hypnoraticiens, ont signé une charte de qualité qui souligne notre engagement envers nos clients pour leur offrir un service de qualité dans toutes nos activités.

     Dans le cadre d’AOR Scol. et d’AOR Langues, nous avons conçu une méthode inédite qui consiste à placer, grâce à l’hypnose, l’apprenant dans un état de détente et d’hyperconcentration, appelé flow (concept élaboré par le psychologue Mihály Csíkszentmihályi, Lien vers le Ted Talk « Flow, le secret du bonheur »).

     Lorsque l’apprenant est placé dans cet état agréable qui permet de réduire les barrières à l’apprentissage, nos professeurs certifiés donnent un cours qui a été construit précisément pour que son contenu soit, non seulement de qualité optimale bien sûr en termes d’informations, mais parfaitement adapté pour utiliser au mieux cet état d’attention.

     En d’autres termes, comme nous l’avons dit (Pourquoi est-il plus facile d’apprendre avec AOR ?), nos cours ne reposent pas sur de la magie ! Il repose sur la combinaison d’une méthode exclusive et inédite qui associe un certain état de bien-être et de concentration, avec des cours dont le contenu de qualité optimale est exposé pour tirer le plus profit de cette facilité accrue d’apprentissage. Pour que le cours soit pleinement utile, il est indispensable de le faire suivre par un travail personnel de consolidation. C’est à cette condition que les résultats obtenus peuvent peut-être avoir quelque chose de « magiques » !

     Au sein d’AOR Détente, notre but est de vous offrir un moment de véritable détente. Grâce à notre cadre agréable de travail et notre technique d’hypnose douce, nous vous permettons de vous relaxer tout en stimulant votre capacité d’imagination. Qu’il s’agisse d’une séance de relaxation, de méditation ou d’un atelier de création, nos hypnoguides vous donnent l’occasion de vous ressourcer grâce à la puissance intérieure de votre imagination!

     Vous l’avez compris, selon le but principal recherché, nos méthodes nous permettent de vous orienter davantage vers la concentration ou la détente. Cependant, dans tous les cas, parce que l’état induit par l’hypnose le permet, nous associons toujours ces deux éléments.

 

     La dissociation désigne l’état de conscience modifiée induit par l’hypnose.

     Comme nous l’avons expliqué précédemment (Qu’est-ce que l’hypnose ?), cet état est tout à fait naturel et nous nous y plongeons plusieurs fois par jour sans même en avoir conscience !

     Lorsque le cerveau manque de stimulation, ou au contraire lorsqu’il est saturé d’informations, il laisse l’inconscient prendre davantage le pas que sur le conscient. Par exemple, si j’exécute une tâche habituelle ou répétitive, mon cerveau va compenser l’ennui en laissant mon esprit vagabonder : cela ne signifie pas que je suis in-conscient, mais simplement que je suis dans un état de dissociation dans la mesure où je ne suis plus pleinement dans la conscience de ce que je fais ici et maintenant.

     Cet état de dissociation peut être particulièrement utile car il permet notamment de se concentrer sur une tâche, ou se détendre, en mettant de côté les différentes pensées négatives ou limitantes.

     Pour plus d’information sur la dissociation, nous vous recommandons la lecture du billet d’Olivier Lockert sur son site consacré à l’hypnose : Lien vers le site d’Olivier Lockert.

     Rassurez-vous, il n’est pas possible de rester dissocié !

     Quand bien même l’hypopraticien ne prendrait pas le temps nécessaire pour « ramener » le sujet après une séance, l’expérience hypnotique s’estompe progressivement.

     Cependant, nous prenons le temps chez AOR System de terminer toutes nos séances par un vrai moment de « réassociation », car cela permet de consolider les acquis de la séance tout en conservant l’effet agréable.